Votre Méthode, 100% Naturelle, Pour Brûler Des Graisses SANS Vous Priver De Vos Plats Préférés Ou Changer Vos Habitudes

  • Activez vos Hormones Bruleuses de Graisses 100% Naturellement
  • Augmentez Metabolisme Et Votre Niveau D'Énergie
  • Oubliez Le Comptage De Calories
  • Oubliez Les Séances De Cardio, Ou Les Salles De Sport


La vérité sur l’huile de canola

Il est impossible d’échapper aux articles vantant les bénéfices de l’huile de canola pour notre santé… Réalité ou mensonge ? Je vous dit tout.

David Richard
Spécialiste Diplômé en Nutrition Et Diététique

Fondateur – Maigrir Naturellement Le Secret

Auteur – La Formule Brûleuse de Graisses & La Vérité Sur Le Bio : Vérités, Mensonges, Idées Reçues Et Impostures Sur Votre Santé

PS : Suivez-moi sur FACEBOOK et profitez de mes dernières astuces et secrets minceur –> http://www.5alimentsaeviter.com

Si vous lisez régulièrement mes articles, vous avez certainement pu remarquer que je ne fais jamais référence à l’huile de canola dans mes ingrédients santés favoris ni dans mes recettes.

Bon nombre de mes lecteurs ne comprennent pas ce choix. Il est vrai qu’ils n’arrêtent pas de lire dans les médias que cette huile de canola est excellente pour le cœur en raison notamment de ses acides gras mono insaturés. Voilà pourquoi vous me demandez régulièrement la raison de ce silence… J’ai décidé de tout vous expliquer.

Avant toute chose, il est essentiel que vous réalisiez que la presse relaye souvent des informations nées de stratagèmes concoctés par les services marketing des grosses entreprises agroalimentaires. L’huile de canola en est un parfait exemple. Économique à produire, elle fait l’objet de campagne visant à  faire croire qu’elle est une huile bénéfique pour la santé au même titre que l’huile d’olive.

Huile de canola, victime d’une fausse vérité

Il est vrai que cette huile de canola est riche en acides gras mono insaturés. Mais de là à dire que cette huile végétale est saine… C’est tout sauf vrai !

Qu’est-ce que l’huile de canola ? C’est tout simplement de l’huile de colza. Or, le colza fait l’objet depuis quelques années d’un traitement visant à diminuer son taux important en acide érucique, une molécule toxique pour le cœur.

Quand il est temps de mettre fin à une légende urbaine…

De très nombreux sites vantant les mérites de l’huile de canola affirment que cette huile est parfaitement saine et sans danger à condition de contrôler son taux d’acide érucique. Parler aujourd’hui d’un taux en acide érucique (et de son absence) comme argument de vente est absurde. Puisque depuis les années 80 et les différentes formes de colza qui ont été mises au point, ce taux est désormais très bas. Evoquer une teneur est acide érucique comme argument est donc bel et bien une légende…

En revanche, ces sites n’évoquent pas le vrai problème à savoir : la transformation et l’oxydation de la composante polyinsaturée. Ce sont eux qui rendent cette huile néfaste pour la consommation humaine.

Que penser de l’huile de canola ?

Au niveau de sa composition, cette huile végétale affiche une teneur en acides gras mono insaturés de 55 – 65% et en acides gras polyinsaturés de 28-35%, ainsi qu’un faible pourcentage de graisses saturées.

Nous savons que les huiles à teneur élevée en acides gras mono insaturés (huiles d’olive, noix brutes, graines) sont bonnes pour nous. En revanche, cette propriété ne suffit pas à faire de l’huile de canola un aliment santé. Ses défauts sont en effet plus nombreux que ses atouts.

Le plus grand inconvénient avec les huiles végétales raffinées (et donc hautement transformées) telles que les huiles de maïs, de soja et de canola, vient de sa composante polyinsaturée. Très instables sous l’effet notamment de la chaleur et de la lumière, ces acides gras polyinsaturés s’oxydent et développent des radicaux libres.

Au final, ces huiles dites raffinées sont inflammatoires pour votre corps. Elles contribuent aux maladies cardiovasculaires, à la prise de poids et à d’autres maladies dégénératives.

Si l’huile d’olive extra vierge est saine pour votre organisme, c’est qu’elle a été extraite à froid de manière mécanique et sans procédés chimiques (chaleur, solvants, désodorisants).

Ce qui n’est pas du tout le cas avec l’huile de canola. Extraite et raffinée à haute température, cette huile fait l’objet d’un raffinage caustique, dégommage, blanchiment et de désodorisation. Bref, non content de détruire ses nutriments par la chaleur, sa fabrication multiplie les produits chimiques douteux (solvants pétroliers comme l’ hexane).

Des graisses transformées en prime

Non content de détruire la qualité nutritionnelle du canola et d’en faire un aliment mort, ce mode de fabrication modifie certains oméga-3 en graisses transformées.

Selon des études scientifiques, les huiles de canola industrielles affichent une teneur élevée en graisses transformées de 4,6 % !

Voilà ce que l’on essaye de vous vendre comme  une huile merveilleuse pour votre santé ! Une huile qui n’est guère meilleure que les néfastes huile de soja ou de maïs.  Une huile inflammatoire pour l’organisme qui doit être évitée, voilà la réalité !

Il existe une huile de canola qui pourrait être utilisée de temps à autre : une huile végétale biologique et obtenue par « pression à froid ». Si vous ne la trouvez pas, abstenez-vous et choisissez l’une des huiles suivantes :

Les meilleures huiles pour vous : 
  • Huile d’olive vierge extra – elle est parfaite pour la cuisson à basse température et comme base pour une vinaigrette pour la salade
  • Mélange d’huiles Udo®– Ce mélange d’huiles de qualité extraites à froid s’associe très bien avec l’huile d’olive. Ne l’utilisez jamais pour la cuisson. La chaleur détruirait tous ses bienfaits.
  • Huile vierge de noix de coco– Votre huile parfaite pour les cuissons grâce à sa stabilité. C’est une très bonne source en  acides gras saturés. Elle soutient le système immunitaire. Ne pas en abuser pour autant.
  • Beurre laitier biologique – C’est une excellente source d’acide linoléique conjugué (ALC). Selon certaines études, cet acide gras essentiel de la famille des oméga 6 participerait à la construction musculaire et à la combustion des graisses. Autre atout, un bon ratio oméga-6/oméga-3. Personnellement, je réalise un mélange maison que j’utilise pour la plupart de mes plats : beurre, huile de coco et filet d’huile d’olive
  • Huile de noix de Macadamia et d’avocat – Elles ont un taux élevé de matières grasses mono insaturées. Elles ne sont pas faites pour la cuisson.Désormais, vous savez ce qu’il en est de l’huile de canola et de ses pseudo bienfaits sur la santé. Préférez l’une des huiles que je viens de vous présenter. Vous y gagnerez résolument en santé.

Sur la page suivante, je vous explique pourquoi d’autres que l’on vous annonce comme bons pour votre santé ne le sont pas. Je vous explique comme ils nuisent à votre métabolisme et augmentent votre graisse abdominale.

Découvrez La Formule Brûleuse de Graisses.